Anouk Aimée : le tournage épique d’« Un homme et une femme

Chabadabada… Un couple se découvre et s’aime sur la plage de Deauville, dans un ciel tourmenté d’hiver, sublimé par la musique entêtante de Francis Lai. Un film sur l’amour, mais aussi sur la reconstruction, la résilience, puisque cet homme et cette femme ont chacun perdu l’être aimé et vont tenter de surmonter les déchirures de la vie. Anouk Aimée, morte mardi 18 juin à l’âge de 92 ans, et Jean-Louis Trintignant irradient à jamais la pellicule et deviennent les héros magnifiques d’une passion qui triomphe du désespoir.

La newsletter culture

Tous les mercredis à 16h

Recevez l’actualité culturelle de la semaine à ne pas manquer ainsi que les Enquêtes, décryptages, portraits, tendances…

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Et pourtant, en coulisse, tout était bien mal parti. En 1965, Claude Lelouch croit sa carrière terminée, son film Les Grands Moments fait un bide, il frôle la faillite, pense se jeter sous un train, et prend une nuit la route de Deauville dans un bolide à plus de 200 à l’heure pour se vider la tête… Le lendemain, il est réveillé dans sa voiture par les premiers éclats du soleil et voit une femme se promener sur la plage avec un enfant et un chien… Son esprit vagabonde, il imagine la vie de cette inconnue, ses drames, ses espoirs, file au café en face de la gare et écrit la trame d’Un homme et une femme en trois heures.

Reste à trouver l’argent et les acteurs. Dès le début de l’écriture, Lelouch pense à Jean-Louis Trintignant, qui lui a proposé de travailler un jour avec lui. Le jeune cinéaste lui écrit sur mesure le rôle de Duroc, le pilote automobile qui va, dans une scène culte, foncer à Deauville dans sa Ford mustang pour retrouver Anne, celle qu’il aime. Mais qui pour incarner l’héroïne ? Claude Lelouch approche Romy Schneider, qui prend de haut le réalisateur, c’est un fiasco complet.

50 000 francs chacun

Jean-Louis Trintignant lui suggère alors Anouk Aimée, ils ont le même agent, Gérard Lebovici, qui exige 50 000 francs pour chacun de ses protégés. Lelouch, qui ne dispose que de 100 000 francs pour faire le film, leur propose un pourcentage sur les entrées. Lebovici refuse : « Pas question d’accepter une participation de la part de ce mec qui sort de six bides ! lance-t-il à Trintignant et Aimée. Vous prenez vos 50 000 francs, vous faites vos semaines et vous revenez à la maison. »

[embedded content]

À l’époque Anouk Aimée est déjà une grande star : elle a tourné dans La Dolce Vita de Fellini et Lola de Jacques Demy. Elle se retrouve soudain dans un tournage improvisé et désordonné, frisant l’amateurisme, avec seulement une dizaine de techniciens pour cause de budget réduit… « Au départ, l’ambiance était incertaine, a raconté plus tard Lelouch. Je n’avais pas d’argent et cela créait naturellement un certain malaise… Anouk était notre seule star, et nous ne savions pas comment traiter une star, mais elle a très vite compris qu’elle ne trouverait pas avec nous le confort qu’elle était en droit d’exiger… »

« Anouk me détestait »

Entre l’actrice et le réalisateur, la tension monte rapidement. Dès la veille du tournage, elle refuse une scène dans un bateau, Lelouch se braque, il pense même à la remplacer par Annie Girardot, avant qu’elle n’accepte finalement de faire un essai… « La veille du premier jour de tournage, Anouk me détestait, s’est-il souvenu dans le livre Lelouch mode d’emploi (Calmann-Lévy). Avant de me faire le plus beau des cadeaux de la terre, ajoute-t-il. Anouk m’a donné ce que je lui demandais, et un peu plus. Trintignant m’a donné ce que je lui demandais avec des bonus à l’infini… »

Le film est tourné en trois semaines à peine, en décembre 1965, période où la météo changeante permet les plus belles lumières et les ciels tourmentés. Lelouch renoue avec la baraka, ses acteurs sont au sommet, les scènes s’enchaînent, l’ambiance est chaleureuse. Anouk finira par trouver l’amour, non dans les bras de Trintignant ou Lelouch, célibataire à l’époque, mais dans ceux de l’acteur Pierre Barouh, qui joue son mari décédé dans le film et signe les paroles du fameux « Chabadabada »…

Le reste tient du « miracle », selon les propres termes de Claude Lelouch : Un homme et une femme obtient la palme d’or à Cannes, reste à l’affiche plus d’un an en France, décroche l’oscar du meilleur film étranger en 1967 et devient un classique du cinéma français – il aurait été vu par 1 milliard de personnes à travers le monde, selon l’estimation du réalisateur. La carrière de Jean-Louis Trintignant s’envole, Anouk Aimée part tourner à Hollywood, Claude Lelouch fait une entrée fracassante dans le milieu à seulement 28 ans. Mais tous les trois ne se perdront jamais de vue, tourneront encore de nombreux films ensemble, dont deux suites au premier opus. Et jusqu’au bout, Anouk Aimée appelait Lelouch au téléphone au moins une fois par jour…



L’écrit initial est réédité de la manière la plus honnête que possible. Pour toute observation sur ce sujet concernant le sujet « men chastity », veuillez utiliser les coordonnées indiquées sur notre site web. sexymendirectory.net vous a préparé ce post qui débat du sujet « men chastity ». sexymendirectory.net est une plateforme numérique qui globalise diverses infos publiées sur le web dont le sujet de prédilection est « men chastity ». Il y a de prévu plusieurs articles sur le sujet « men chastity » dans quelques jours, nous vous invitons à consulter notre site web aussi souvent que possible.

Par Joseph GARCIA

Responsable édition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
sexymendirectory.net Photo de la page Confidentialité Confidentialité
Confidentialité
Save settings
Cookies settings